Nagasaki Japon - Musée de la Bombe Atomique

Nagasaki Japon – Guide Voyage Pour Visiter Cette Belle Ville Historique

In Japon, Kyushu by Asian WanderlustLeave a Comment

Nagasaki Japon – Nagasaki est une ville située à l’ouest de l’île de Kyushu et elle est tristement célèbre pour avoir été l’une des villes Japonaises ayant reçu une bombe atomique en 1945 pendant la seconde guerre mondiale. Mais Nagasaki est riche d’une histoire qui va au delà de la guerre 39-45. En effet, elle fut la seule ville qui resta ouverte à l’étranger pendant la fermeture du pays à l’époque Edo. Des hollandais y ont même séjourné pendant de longues années sur l’île de Dejima qu’on va visiter plus bas.

Découvrons donc ensemble ce que Nagasaki a à offrir avec une liste de mes endroits préférés. Mais d’abord, commençons par quelques conseils transport et logement.

Nagasaki Japon – Comment y aller ?

Nagasaki Japon - Train

Si vous allez à Kyushu, vous passerez surement par la ville de Fukuoka qui est située au nord de l’île. Depuis Fukuoka, vous pouvez vous rendre à Nagasaki en un peu moins de 2 heures en train. Le trajet coute 4,700 yens pour l’aller seulement ce qui équivaut à environ 37 euros. Le trajet est couvert par votre éventuel JR Pass.

Si vous n’êtes pas encore à Kyushu et que vous voulez aller directement à Nagasaki, vous pouvez également prendre un vol interne depuis Tokyo via l’aéroport de Haneda ou depuis Osaka ou Kyoto via l’aéroport du Kansai. Les vols internes ne sont pas très chers au Japon donc ça peut être plus rapide et moins couteux si vous venez de loin.

En ce qui concerne le transport sur place, vous pouvez prendre le tramway qui, en plus d’être pratique, est très stylé je trouve ! 🙂

Nagasaki Japon - Train Tramway

Nagasaki Japon – Où y dormir ?

Nagasaki Japon - Auberge Casa Noda 1

Auberge Casa Noda

En ce qui concerne le logement, si vous voyagez seul et que vous voulez faire quelques économies, vous pouvez réserver à l’auberge Casa Noda. Elle est très bien placée et la nuit en dortoir coûte moins de 20 euros avec le petit déjeuner. L’auberge est en plus propre et très bien tenue.

Nagasaki Japon - Auberge Casa Noda 2

Auberge Casa Noda

Si vous voulez opter pour un meilleur standing, vous pouvez faire vos réservations à l’Hotel Forza. Il est très bien situé à seulement quelques pas du quartier commerçant de Hamanmachi dont on va parler plus bas. Les chambres y sont spacieuses et confortables et vous aurez un très bon rapport qualité prix.

Nagasaki Japon - Hotel Forza

Hotel Forza

Si vous voulez tenter l’expérience Ryokan à Nagasaki, vous pouvez réserver au superbe Nisshokan Bettei Koyotei. Vous serez immergés dans une ambiance traditionnelle Japonaise avec tout ce qui va avec : tatami, futon, porte coulissante, petit déjeuner traditionnel et onsen bien sur !

Nagasaki Japon - Nisshokan Bettei Koyotei

Ryokan Nisshokan Bettei Koyotei

Essayez de faire vos réservations en avance car il n’y a pas beaucoup de Ryokan à Nagasaki et le Nisshokan Bettei Koyotei est donc rapidement complet.

Nagasaki Japon - Nisshokan Bettei Koyotei

Ryokan Nisshokan Bettei Koyotei

Maintenant qu’on en a fini avec tous les conseils pratiques sur l’organisation de votre séjour à Nagasaki, voyons ensemble quels endroits je vous conseille de visiter en priorité.

Nagasaki Japon – Musée de la Bombe Atomique

Nagasaki Japon - Musée de la Bombe Atomique 7

Prix d’entrée : 200 yens (1.5 euros)

Horaires d’ouverture : 8h30 à 17h30

Même si l’histoire est douloureuse et pas si vieille que ça, je pense qu’une visite au musée de la bombe atomique est incontournable quand vous allez Nagasaki. C’est comme quand j’étais à Ho Chi Minh Ville au Vietnam, je me sentais obligé d’aller au musée de la guerre du Vietnam. Je pense que ce genre de sorties culturelles aident vraiment à comprendre l’atmosphère de la ville et l’état d’esprit de ses habitants.

Pendant votre visite du musée, vous découvrez de nombreux détails sur l’histoire de cette bombe, de la conception jusqu’aux tests pour finalement arriver à son utilisation. Il n’y a rien de sordide mais c’est vrai que c’est une expérience qui marque. En plus de l’aspect ludique, l’architecture du musée est vraiment intéressante et parfois même surprenante.

En bref, c’est une sortie à faire absolument si vous allez à Nagasaki. 🙂

Nagasaki Japon – Parc de la Paix

Nagasaki Japon - Parc de la Paix 3

À quelques pas du musée, vous trouverez le beau parc de la paix avec notamment la fontaine de la paix qu’on voit ci-dessus. Vous y trouverez d’ailleurs le point de chute exact de la bombe atomique. Comme on le comprend au nom du parc, il y règne une ambiance plus légère et le but est surtout d’apaiser les esprits et d’évacuer toute rancune vis à vis des USA.

Vous y trouverez également de nombreuses statues dont celle d’un homme assis sur un socle (on l’appelle la statue de la paix). Sa main droite pointe vers le haut pour montrer d’où est arrivée la bombe. C’est bien sur symbolique et c’est pour faire en sorte de ne jamais oublier ce drame. Mais sa main gauche est tendue pour signifier que malgré tout, la paix doit régner dans ce bas monde. Inspirant non ? 🙂

Nagasaki Japon – L’île de Dejima

Nagasaki Japon - L'île de Dejima 12

Prix d’entrée : 510 yens (4 euros)

Horaires d’ouverture : de 8h à 18h

Dejima est l’un des endroits les plus connus à Nagasaki. On fait souvent référence à cet endroit comme étant une “île” mais ce n’est en fait plus le cas. En effet, Dejima était bien un îlot artificiel construit par les Japonais en 1634 mais depuis, la ville de Nagasaki s’est agrandi et Dejima est aujourd’hui collée à la ville.

Avant de vous parler de Dejima, petit cours d’histoire Japonaise. Comme vous le savez peut-être, le Japon a vécu un siècle et demi en autarcie totale pendant la fameuse période Edo. Sous les ordres du shogun, personne ne rentrait ni ne sortait du pays. Mais il y avait une exception à la règle : l’île de Dejima !

Conscient que se couper complètement du reste du monde était un risque de prendre un retard technologique conséquent par rapport à l’Europe, le Japon autorisa l’installation d’une délégation hollandaise au Japon, à Dejima. En plus de l’échange de connaissances, Dejima était également une vraie plateforme de commerce entre le Japon et le reste du monde.

Nagasaki Japon - L'île de Dejima 10

Dejima est donc un endroit vraiment particulier où se confondent traditions Japonaises et occidentales. Vous y verrez donc des maisons de style Japonais qui servaient de résidence à la délégation hollandaise mais avec un mobilier de style occidental. C’est très surprenant et c’est ce qui rend l’endroit assez unique.

Vous y verrez également des peintures et des reproductions en cire illustrant des scènes de la vie quotidienne des habitants de Dejima. On peut également y visiter une église qui servait de lieu de prière pour les hollandais.

Visiter Dejima c’est donc vraiment comme ci vous voyagiez dans le temps. Une expérience que j’ai personnellement adoré ! 🙂

Nagasaki Japon – Basilique des Vingt-Six Saints Martyrs du Japon

Nagasaki Japon - Basilique des Vingt-Six Saints Martyrs du Japon 1

La basilique des 26 saints martyrs du Japon est un monument qui commémore un des épisodes les plus sombres du Japon. Et ici aussi, un petit cours d’histoire s’impose. À partir du 16ème siècle, les portugais atteignent les côtes Japonaises et c’est ainsi que de nombreux missionnaires chrétiens débarquent au Japon avec pour objectif de convertir le pays.

Les autorités Japonaises voient logiquement dans cette tentative d’évangélisation une intention de contrôler le pays et il s’en suit une persécution sans pitié de tous les chrétiens du pays, qu’ils soient étrangers ou Japonais. C’est ainsi qu’un groupe de 26 chrétiens constitué de 9 Européens et de 17 Japonais se fait crucifier en 1597 à Nagasaki.

Après la période Edo, le Japon s’ouvre de nouveau au monde et le régime autoritaire du shogun s’achève pour laisser place à l’ère Meiji. C’est également à cette période que s’achève la persécution des chrétiens au Japon.

En 1863, 2 prêtres Français arrivent à Nagasaki et construisent cette église en hommage aux 26 personnes crucifiées. La basilique des 26 saints martyrs est aujourd’hui le seul bâtiment de style occidental classé Trésor National au Japon !

Nagasaki Japon – Le pont Megane

Nagasaki Japon - Le pont Megane 2

En visitant Nagasaki, vous croiserez forcément le fleuve Nakashima qui se jette dans la mer intérieure du Japon. Et un des plus beaux ponts qui enjambent ce fleuve est le superbe pont Megane. “Megane” veut dire lunettes en Japonais et c’est en référence aux 2 arcs du pont qui, avec le reflet du fleuve, forment un semblant de paire de lunettes.

Nagasaki Japon - Le pont Megane 1

Si vous le traversez, vous remarquerez peut-être les pierres en forme de coeur sur les rives du fleuve. C’est un petit détail qui n’est pas passé inaperçu chez les Japonais et c’est ainsi que le pont Megane est devenu un lieu porte-bonheur pour les amoureux. 🙂

Nagasaki Japon – Chinatown

Nagasaki Japon - Chinatown 1

Vous l’aurez compris, Nagasaki n’est pas la ville Japonaise de base et une grande partie de son identité s’est construite autour de son ouverture aux cultures étrangères. Et la culture chinoise ne fait pas exception avec la présence d’un quartier chinois très animé. Pour info, on trouve rarement des “Chinatown” au Japon et les villes qui font l’exception à la règle sont Yokohama, Kobe et bien sur Nagasaki.

Si comme moi vous aimez la cuisine chinoise, vous allez adorer ce quartier ! 😉

Nagasaki Japon - Chinatown 2

Nagasaki Japon – Hamanmachi

Nagasaki Japon - Hamanmachi 1

Non loin de Chinatown, vous trouverez la rue commerçante Hamanmachi où vous pourrez faire votre shopping et acheter des souvenirs de Nagasaki. Pour info, on appelle ce style d’arcades commerciales des “Shotengai”.

Nagasaki Japon – Téléphérique du Mont Inasa (Inasayama)

Nagasaki Japon - Téléphérique du Mont Inasa (Inasayama) 1

Prix Aller / Retour : 1230 yens (10 euros)

Et on finit notre tour de la ville de Nagasaki sur les toits de la ville. Vous pouvez en effet prendre le téléphérique et vous rendre au sommet du Mont Inasa qui culmine à environ 333 mètres de hauteur. Il vaut mieux y aller la nuit pour pouvoir y admirer les lumières de la ville.

C’est tout pour notre visite de la belle ville de Nagasaki. Comme vous l’avez vu, c’est vraiment une ville atypique qui ne ressemble pas à ce qu’on a l’habitude de voir au Japon. Vous aurez la chance d’y voir des lieux historiques superbes où ont eu lieu des évènements majeurs de l’histoire du pays.

Si vous avez des questions ou que vous voulez réagir sur un des éléments de cet article, n’hésitez pas à le faire dans la section commentaire en bas.

Et pour plus de conseils et de bonnes adresses sur mes destinations préférées en Asie, abonnez vous sur les réseaux sociaux : Facebook, InstagramPinterest et groupe Facebook.

À bientôt amis voyageurs,

MF

15 votes, average: 4,60 out of 515 votes, average: 4,60 out of 515 votes, average: 4,60 out of 515 votes, average: 4,60 out of 515 votes, average: 4,60 out of 5 (15 votes, average: 4,60 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...

Leave a Comment