Festival Furubira Feu Matsuri Hokkaido Japon 1

Furubira Hokkaido – Le festival de la traversée du feu au Japon [+VIDEO]

In Japon by Asian WanderlustLeave a Comment

On sait tous que le Japon organise des festivals pour le peu… surprenants ! Mais je pense que celui-ci est encore un cran au dessus. En effet, le festival Tengu no Hi-watari  met en scène un mystérieux personage tout droit sorti de nos pires cauchemars traversant littéralement un feu sans aucune protection.

Voyons sans plus attendre ce qui se cache autour de ces scènes surréalistes en découvrant qui est le personage principal de ce festival.

Qui est-ce diable au long nez ?

Festival Furubira Feu Matsuri Hokkaido Japon 3

Credits: Twitter @katuka2

Avant de vous présenter le festival en lui même, découvrons ce mystérieux personnage avec un masque de diable, un long nez et une cape rouge. C’est ce qu’on appelle un “Tengu” au Japon et c’est une des créatures les plus populaires de la mythologie Japonaise. C’est d’ailleurs pour ça qu’on appelle ce festival Tengu no Hi-watari, qui traduit en Français veut dire “la traversée du feu de Tengu”.

Avant que vous ne fassiez de mauvaises blagues, non, son long nez n’a rien à voir avec Pinocchio et à son nez qui s’allonge quand il ment. Tengu était en fait illustrer à la base avec un bec de rapace. Mais voulant humaniser son visage, le bec s’est transformé petit à petit en un long nez.

Tengu Festival Furubira Feu Matsuri Hokkaido Japon

Oeuvre peinte par Kawanabe Kyōsai

On est bien d’accord, ça ne ressemble plus du tout à un bec d’oiseau. Et ça me fait même penser à un autre personnage que tous les Otaku qui lisent mon blog ont reconnu. 😉

Comme beaucoup d’autres personnages du folklore Japonais, le Tengu a une origine Chinoise. Tengu était à la base un chien celeste qu’on nomme Tiangou en Chine. C’est ensuite devenu une sorte d’oiseau à long bec et aujourd’hui le Tengu ressemble à un méchant démon au long nez.

C’est interessant de voir comment les histoires traversent les siècles en évoluant de façon significative d’une culture à une autre. Je pense que ces modifications sont en fait volontaires et qu’elles sont un des moyens de marquer son identité nationale et culturelle.

Festival Furubira Feu Matsuri Hokkaido Japon

Credits: Twitter @katuka2

Alors ce Tengu, gentil ou méchant ? Il n’a pas l’air très commode à première vue ! En fait c’est un peu compliqué. À la base le Tengu est démoniaque mais son image a changé avec les siècles. En effet, aujourd’hui le Tengu est vu comme une divinité protectrice même s’il peut également être dangereux. Il est donc plein de contrastes mais en gros, c’est un dieu cool, faut juste pas trop le chercher. 😀

Le déroulement du festival de Furubira

Le festival commence tout d’abord dans un sanctuaire où le Tengu et quelques moines vont commencer leur marche. Le sanctuaire en question est le “Ebisu Shrine” à Furubira. À noter que le Tengu marche en sandale en bois et porte également une lance de fer.

Après une série de danse et de cérémonies, la nuit tombe et c’est à ce moment là que le Tengu va traverser les flammes à une vitesse assez lente. Voyez par vous même :

Le feu est en fait un élément assez présent dans la culture Japonaise et ça me rappelle d’ailleurs mon nouvel an passé à Nikko. En effet, pour le Hatsumode, première visite de l’année au temple, on avait brulé des offrandes dans un énorme feu et on avait vibré aux rythmes des tambours du temple.

Super souvenir ! Pour info, ça c’est passé dans le sanctuaire de Fururasan à Nikko aux alentours de 3h du matin.

Pour revenir au festival de la traversée du feu, pour ceux qui sont intéressés, celui de Furubira a lieu une fois par an aux alentours du 12 Septembre. Pour votre information, la ville de Shakotan, toujours à Hokkaido, organise également le même type de festival chaque année. On le nomme le Bikuni Shrine festival, du nom du sanctuaire qui l’organise. Celui-ci se déroule autour du 2 Juillet.

Je finis cet article par vous rappeler que vous pouvez suivre toutes mes aventures en Asie via les réseaux sociaux : Page FacebookGroupe FacebookInstagram et Twitter.

À très vite amis voyageurs,

MF

Leave a Comment