Hindouisme découverte religion Asie

Hindouisme – Histoire, Dieu Hindou, Shiva, Mythologie, Culte et Spiritualité

In Réflexions et Spiritualité by Asian Wanderlust - Blog Voyage Asie2 Comments

L’Hindouisme est une des religions majeures d’Asie, elle est à l’origine d’autres grandes croyances orientales comme le Bouddhisme par exemple. Pas forcément bien connu en Occident, elle me fascine particulièrement et m’inspire dans ma vie de tous les jours. Comme le savoir et le contenu de l’ Hindouisme est très vaste, je vais me limiter à une bonne introduction et si vous voulez aller plus loin, je finirai mon article par des conseils sur de bons livres sur le sujet.

Hindouisme – Histoire

L’Etymologie du mot Hindouisme est d’origine persane. Hindu, ou hindou, désigne le fleuve Indus qui prend sa source au Tibet (Himalaya) pour se jeter dans la mer d’Arabie. Littéralement, l’Hindouisme est donc la religion des habitants du pays de l’Indus. L’Hindouisme est parfois appelé Sanatana Dharma, la « loi éternelle » ou « l’ordre socio-cosmique éternel» en sanskrit.

C’est une des plus vielles religions du monde. Pratiquée par des millions de personnes, elle est à la 3ème position des religions les plus pratiquées après le Christianisme et l’Islam. Malheureusement, les sources manquent pour déterminer l’époque exacte de son apparition. La tâche est encore plus compliquée par le fait que l’Hindouisme est née sans doute d’un mélange de diverses croyances. En effet, une de ses particularités est qu’elle n’a pas été crée par la prédication d’un individu, mais plutôt par l’accumulation de coutumes de différentes populations qui se sont rencontrées au cours de leur migration vers l’actuelle Inde. Le Védisme, qui date du 17ème siècle avant JC, est une de ces croyances ancestrales qui a influencé de façon significative ce qu’est aujourd’hui l’Hindouisme.

Hindousime – Principes fondamentaux

Vous me direz, la première chose qui définit la religion Hindouiste est son aspect polythéiste. Mais est-ce qu’elle l’est vraiment ? En effet, cette question peut surprendre étant donné le nombre de dieux dans le panthéon Hindouiste. Malgré tout, la conception d’un dieu symbolisant la pureté et la perfection n’existe pas chez toutes les différentes divinités mais est plutôt partagée dans chacune de ces mêmes divinités. Les qualités divines ne seraient donc pas porté par une seule entité mais se reflèterait dans plusieurs êtres supérieurs. Je pense donc que le terme polythéiste est mal choisi, réducteur et porte souvent confusion. La base de l’Hindouisme est l’idée que dans leur multitude, les phénomènes autour de nous ne sont que les diverses manifestations de la réalité ultime. Cette réalité, nommée Brahman, est l’idée unificatrice qui donne à l’Hindouisme son caractère essentiellement moniste (un seul dieu) en dépit du culte des nombreux dieux et déesses.

Brahman, appelé aussi Sang Hainag ou Uptepi, est l’ultime réalité. C’est l’essence intérieure ultime, la divinité créatrice de toutes choses. Il est infini par-delà tous les concepts.  Il ne peut être compris par l’intelligence, ni être décrit de façon adéquate par les mots. L’activité créatrice de la divinité est nommée Lila, le jeu de Dieu. Le monde est perçu comme la scène d’un jeu divin. Le mythe de Lila a une forte connotation magique, Brahman étant le grand magicien qui se transforme lui-même en monde. On comprend donc par là que pour les hindouistes, le pouvoir divin est présent partout, y compris en nous.

Il faut comprendre que le divin Lila est un jeu dynamique et rythmique. Et c’est ce qui donne au monde à la fois une cohésion autour de cette énergie créatrice et en même temps un aspect en perpétuel mouvement.

Hindouisme Illustration du Lila, le jeu divin

Illustration du Lila, le jeu divin

La force dynamique du jeu divin est le karma, autre concept important de la pensée Hindouiste. Karma veut dire action, c’est le principe actif du jeu. L’univers entier est en mouvement et chaque chose est en relation dynamique avec l’autre. Se libérer des liens du Karma signifie réaliser l’unité et l’harmonie de toute la nature, l’être humain compris, et agir en conséquence.

Se libérer et briser les chaines du Karma signifie se rendre compte que toute les choses que nous percevons par nos sens sont les éléments d’une même réalité. Tout est Brahman et Brahman est le tout. Se rendre compte de cette vérité universelle nous fait atteindre un état d’éveil et de connaissance, qui est appelé Moksha (libération). On retrouve les mêmes principes dans le Bouddhisme avec le concept de Nirvana, très similaire à celui de Moksha.

Hindouisme – Le Trimūrti Hindou (Trinité)

Le Trimūrti Hindoue, de gauche à droite Brahma, Vishnou et Shiva Trinité Hindouisme

Le Trimūrti Hindoue, de gauche à droite Brahma, Vishnou et Shiva

Comme dans la trinité Chrétienne (le père, le fils et le saint esprit), le panthéon Hindouiste est dominé par 3 divinités :

Brahmâ

Le dieu Brahma Hindouisme

Le dieu Brahma

A ne pas confondre avec Brahman (l’être suprême), Brahmâ est le dieu créateur de la matière et de l’univers. Il naît d’une fleur de lotus émergeant du nombril de Vishnu. Malgré son importance dans la trinité hindoue, il n’est que peu vénéré en Inde. Brahmâ passe pour le fils de la Puissance Suprême, Brahman, et l’énergie féminine connue sous le nom Prakrti ou Mâyâ.

Lorsque Brahmâ créa l’univers, celui-ci resta inchangé jusqu’à ce qu’il soit ensuite consumé par le feu, mais les sages, les dieux, et les éléments vont survivre. Quand il se réveille, Brahmâ restaure à nouveau la création, et ce processus va se répéter pendant une longue période. Lorsque celle-ci sera terminée, l’univers entier, les dieux, les sages et les êtres vivants seront réduits à leurs éléments constitutifs.

Je tiens à faire un petit aparté pour faire le parallèle entre ces anciennes croyances et des thèses scientifiques récentes. La majorité de la communauté scientifique converge sur l’idée de l’existence d’un Big Bang qui a initié la création du monde. Mais que c’est t-il passé avant ? Dur d’y répondre. Pourtant, le Dr Abhay Ashtekar, directeur de l’Institute for Gravitation and the Cosmos (IGC), a une idée sur le sujet. Sa théorie, appelé communément le Big Bounce (le grand rebond), soutient une vision cyclique de l’univers qui oscillerait entre période d’expansion et  de régression avec un Big Bounce entre les 2. Selon sa théorie, on serait donc dans une période d’expansion qui succède à un rebond, le Big Bang.

Il est intéressant d’observer que cette théorie est en cohérence avec les croyances hindouistes et notamment avec le processus de création/destruction de Brahmâ. Pour plus d’info sur la théorie du Big Bounce, suivez ce lien.

Je tiens à insister sur le fait que ces réflexions n’engagent vraiment que moi et mon analyse des choses. Malgré tout, ce n’est pas la première fois que la science moderne et les spiritualités orientales se mettent d’accord. Je suis intimement convaincu que nos recherches en Physique devraient suivre les hypothèses d’un monde interconnecté où tout élément serait basé sur un modèle unique originelle.

Pour en revenir à Brahmâ, malgré son importance hiérarchique, il est peu vénéré par les hindous. Le seul grand temple qui lui est dédié se trouve à Pushkar au Rajasthan où des milliers de pélerins viennent se baigner dans son lac. On lui a également dédié un temple à Angor Wat au Cambodge.

Lac de Pushkar au Rajasthan

Lac de Pushkar au Rajasthan

Shiva

Dieu Shiva HIndouisme

A la fois bienfaisant et destructeur, Shiva (ou Civa ou Siva), est le plus vénéré des dieux. C’est un personnage complexe et contradictoire. En effet, il représente la destruction mais celle-ci a pour but la création d’un monde nouveau et meilleur. Le monde tient en un équilibre fragile entre les forces du bien et du mal, lorsque l’équilibre se rompt, Shiva dissous l’univers afin d’en créer un nouveau dans lequel les hommes pourront se libérer de l’aliénation du monde physique.

Il a les yeux mi-clos car il les ouvre lors de la création du monde et les ferme pour mettre fin à l’univers et amorcer un nouveau cycle. Il est souvent représenté avec un troisième œil au milieu du front. Symbole d’éternité et de sagesse, ce 3ème œil lui donne une vision transcendante du monde.

La tradition shivaïte de l’Hindouisme, centrée donc sur le dieu Shiva, est l’une des plus influentes variantes de l’Hindouisme avec la tradition vishnouïte.

Vishnou

Le dieu Vishnou Hindouisme

Le dieu Vishnou

Vishnou (ou Vishnu ou Vichnou) est le dieu de la stabilité du monde, il entretient la vie et la création. C’est le dieu du temps. On connaît aussi Vishnou sous le nom d’Hari. On le voit souvent en train de dormir mais dans son sommeil, il prépare en fait le prochain monde. C’est un protecteur des humains et un sauveur. Il ne peut intervenir directement dans les événements, il s’incarne alors en un avatar.

Vishnou est souvent représenté en homme bleu avec une parure royale et quatre bras, tenant généralement une roue ou chakra, une conque ou shankha, un lotus (padma) et une massue (gada) dans les mains. Il porte sur sa tête une tiare dorée, appelée kirita-mukuta.

Dans cet article, je vais me limité à la présentation des 3 principaux dieux de l’Hindouisme, mais il faut savoir qu’il y en a beaucoup d’autres pas moins intéressants. A la fin de l’article, je vous donne une liste de super livres qui vous en feront découvrir d’autres.

Hindouisme – Les livres saints

Comme l’Hindouisme tient sa source du Védisme, les principaux écrits saints sont des Véda, appelé Shruti (révélation) pour les anciens textes et Smirti (mémoire) pour les plus récents. Tous ces écrits ont été rédigés en Sanskrit.

Comme le système des castes limitait l’accès à ces livres, les Shruti étaient réservés principalement à la caste des Brahman. Les livres Smirti à l’inverse ont été diffusés de façon assez large, devenant ainsi la littérature populaire de l’Hindouisme.

Les textes hindous comprennent plusieurs groupements de textes mais toujours dans notre objectif de synthèse, nous allons nous concentrer uniquement sur les 3 principaux livres qui font partis du groupe des Itihasas.

Le Mahabharata

Le Mahabharata, Pandavas contre Kauravas Hindouisme

Le Mahabharata, Pandavas contre Kauravas

« La Grande Histoire des Bharata » est un recueil de 18 livres qui raconte de façon poétique la guerre entre les Kauravas (symbolisant les forces du mal) et les Pandavas (symbolisant le bien).Un peu comme pour les fables de La Fontaine, une morale ressort de chaque chapitre de cette épopée. Les leçons qu’on peut tirer du Mahabharata constituent une des bases de l’Hindouisme. Remarquons que depuis la nuit des temps, raconter des contes se révèle très efficace pour transmettre un savoir et donner des leçons de vie à un large groupe de personnes. Cette technique sera également utilisée dans la mythologie grecque par exemple.

A l’origine, le Mahabharata  était transmis oralement au cours de chaque cérémonie ou fête religieuse. Des manuscrits ont ensuite été rédigés entre -400 et 400 après JC mais la récitation et l’audition des versés du Mahabharata  restent jusqu’à aujourd’hui une coutume très répandue.

Pour finir, malgré le caractère sacré de l’épopée du Mahabharata, beaucoup d’adaptations modernes ont été réalisées. Sous la forme de pièces de théâtre ou même de films, les aventures des Pandavas et des Kauravas connaissent un très grand succès en Inde. Et tant qu’on reste cohérent avec les textes originaux, je trouve que c’est une très bonne façon de transmettre un savoir si précieux à nos sociétés modernes.

Le Bhagavad Gita

Dialogue entre Arjuna et Krishna Hindouisme

Dialogue entre Arjuna et Krishna

Littéralement le « chant du Bienheureux Seigneur », le Bhagavad Gita est pour beaucoup considéré comme le livre principale de l’Hindouisme. Composés de 18 chants, il relate un dialogue entre Arjuna un prince Pandava et Krishna.

Krishna, représentant de Dieu, raconte que l’essence divine est présente dans l’univers entier. Il dit notamment : « Ayant imprégné l’univers entier d’une parcelle de moi-même, je demeure ».

Beaucoup de philosophes, même en occident, considèrent la Bhagavad Gita comme le plus grand livre que l’homme ai rédigé.

Il transmet les enseignements fondamentaux de l’Hindouisme et donne les 3 voies à adopter pour nous rapprocher de Dieu :

  • Karma-yoga, la discipline des actes : Nous avons le droit d’agir mais nos actes ne doivent pas être réalisés dans le but d’une récompense ultérieure. Nos actions doivent être désintéressées, sans attente de résultats.
  • Jnana-yoga, la connaissance : La connaissance désigne ici la réalisation de l’unité de l’univers. Elle est la prise de conscience que notre corps et le monde tel qu’on le conçoit n’est qu’une vision limitée donnée par nos 5 sens. Krishna révèle à Arjuna que l’âme individuelle (Atman) est éternelle et indestructible: elle ne peut tuer ni être tuée et sa nature est identique à l’Esprit Universel (brahman) qui est au cœur de tous les phénomènes. Cette prise de conscience, révélée par la méditation, est source de libération.
  • Bhakti-yoga, la dévotion : Toute action doit être offerte à Dieu avec sincère dévotion. De plus, dans l’Hindouisme, se contenter de ce que l’on a est une vertu qui mène vers la sagesse.

Le Ramayanha

Scene Ramayana Hindousime

Composé de 7 livres, le Ramayana veut dire « le parcours de Rama », la 7ème incarnation de Vishnou. Rama, héritier légitime, est condamné à l’exil avec sa femme Sita et son frère Lakshmana. Après son exil, Sita est enlevée par le démon Ravana. Avec une armée de singes et d’ours, Rama combat et arrive à vaincre Ravana et délivre par la même sa femme Sita. Après toutes ces péripéties, il retrouve enfin son trône et gouverne avec sagesse grâce aux enseignements que lui a apportés son exil.

Encore une fois, l’enseignement Hindouiste se transmet ici par les décisions qu’a prises Rama au cours de son périple. Suivre l’exemple de Rama dans sa vie de tous les jours est considéré comme un acte sacré qui mène vers la sagesse.

Symbole Hindou – Le son orginel Om

Le son originel Om

Le son originel Om

On arrive au dernier paragraphe avant de vous donner des conseils de livres à découvrir sur l’Hindouisme. Le son Om est une composante sacrée importante de l’Hindouisme et on retrouve ce son également dans d’autres croyances comme le Bouddhisme par exemple. Alors qu’est ce que c’est que ce mystérieux « Om » ? Il correspond en fait à la vibration originelle qui aurait structuré l’univers tout entier. Et oui, il y a plus de 2000 ans, des hommes avaient déjà intuitivement compris l’existence probable d’une sorte de Big Bang !

Om est le symbole de Brahma, le dieu créateur, qui par ce son originel a crée le monde et subsiste dans le tout par le moyen de cette vibration. Om est notre lien direct avec le divin.

Je suis sur que vous avez déjà vu des moines faire ce son « ommmm » pendant une prière. C’est en fait une technique de méditation qui utilise ce qu’on appelle un mantra, un son ou mot qu’on répète pour fixer notre attention sur le son en question et vider son esprit. En répétant le son originel pendant qu’on médite, on ferait ressortir la vibration ultime du plus profond de notre être.

En parlant de méditation, je prépare actuellement un guide complet qui vous aidera dans vos premier pas vers la sagesse. 🙂 Pour ma part, ça a complètement changé ma vie et ma vision que j’avais des choses.

Pour revenir au mantra, j’adore en particulier celui de cette chanson (Om Shreem Hreem) qui permettrait de supprimer les obstacles sur son chemin pour atteindre l’éveil et l’illumination :

Livre Hindouisme

Pour ceux qui veulent aller plus loin, voici mon top 5 des livres sur l’Hindouisme qui m’ont le plus plu. Je reconnais qu’on a tous tendance à télécharger illégalement des copies de livres sur le net. Pour ma part, je pense que c’est important de continuer d’acheter ses livres, ne serait-ce que pour encourager et remercier les auteurs pour leur excellent travail. Et vous en aurez pour votre argent avec ces 5 livres :

  • Védisme et Hindouisme – Images du Divin et des Dieux de Anne-Marie Loth

  • Le Mahâbhârata : Conté selon la tradition orale Poche de Serge Demetrian

  • La Bhagavad-Gita : Suivie du Commentaire de Sankara par Michel Hulin

  • Sâmkhya-Kârikâ d’Isvarakrsna de Bernard Bouanchaud

  • L’hindouisme de Louis Renou

Merci encore d’avoir lu l’article en entier, j’espère vous avoir appris l’essentiel sur l’Hindouisme. Comme d’habitude n’hésitez pas à partager l’article avec tous vos proches. Et si vous avez des questions, c’est dans les commentaires que ça se passe.

Pour rappel, vous pouvez toujours vous abonner sur les réseaux sociaux pour plein d’autres articles, photos et conseils sur mon tour d’Asie -> Page FacebookGroupe FacebookInstagram et Twitter.

A très vite,

MF

Comments

  1. Pingback: Spiritualité, la voie orientale

  2. Pingback: Pourquoi les femmes sont interdites dans certains temples ?

Leave a Comment