Malaisie Photo de couverture_

2 semaines de voyage en Malaisie avec Deniz et Sonia – Itinéraire, hotels et conseils pratiques

In Malaisie by Asian Wanderlust - Blog Voyage Asie0 Comments

Deniz et Sonia sont un couple d’amis qui viennent de faire un trip de 2 semaines en Malaisie, notamment sur la magnifique île de Mabul (plus d’infos ici: Mabul.com). Pour ma part, étant parti uniquement quelques jours à Kuala Lumpur, je ne connaissais pas grand chose du reste de la Malaisie et j’étais bien curieux d’avoir leurs ressentis après ces 2 semaines de vacances. J’ai donc décidé de leur poser plusieurs questions et de partager avec vous les réponses.

L’interview commence..

1. Avant de débuter, pouvez-vous vous présenter rapidement aux lecteurs ?

Deniz : Bonjour, moi c’est Deniz, 30 ans, j’habite à Paris depuis maintenant 4 ans et je suis ingénieur commercial dans l’automobile.

Sonia : Bonjour, je m’appelle Sonia et j’habite à Paris depuis mes 18 ans. J’aime beaucoup voyager et je suis notamment aller en Indonésie assez récemment. Je vous cache pas que j’ai adoré ce pays et c’est ce voyage qui m’a donné envie d’aller en Malaisie par la suite.

2. Combien de temps avez-vous passé en Malaisie et quel a été votre itinéraire ?

Sonia : On a passé en tout deux semaines en Malaisie et notre itinéraire a été le suivant :

  • 5 août : Départ Paris à 11h20
  • 6 août : arrivée à Kuala Lumpur à 7h le matin (heure locale) + Nuit à Kuala Lumpur
  • 7 août : départ pour la ville de Tawau. Trajet jusqu’à la ville de Semporna
  • 8 août : Bateau à 10h direction les îles Sipadan jusqu’au 12 août
  • 12 août : vol de Tawau à Sandankan. 2 jours à Sepilok à la découverte des Oran Outangs
  • 14 août : vol Sandakan – Kuala Lumpur puis vol Kuala Lumpur – Kotha Baru puis bateau vers les îles Perhentian
  • 18 août : vol Kotha Baru – Kuala Lumpur. Nuit à kuala Lumpur
  • 19 août : vol Kuala Lumpur – Paris… Snif ! :’(

3. Quel endroit avez-vous le plus aimé et pourquoi ?

Sonia : Notre endroit préféré a été sans hésitation les îles Sipadan. Ce sont des îles très protégées et bien conservées. Il y a notamment un quota de visiteurs journaliers (une centaine maximum) pour éviter de sur-peupler le territoire. Du coup, les îles sont vraiment paradisiaques et c’est également un spot de plongée idéal vu la diversité de la faune marine.

Malaisie-iles-Sipadan-Mabul-Hotel-ResortDe plus, on a trouvé que très peu de touristes occidentaux finalement, ce qui dépayse encore plus.

Malaisie Sipadan Mabul Hotel ResortDeniz : On était également dans un super hôtel avec chambres sur pilotis. L’établissement est le Mabul Water Resort et on en a eu pour 1000 euros pour les 4 nuits pour deux personnes. C’est un peu cher mais le cadre était vraiment magnifique et étant sur pilotis, on ne pouvait pas être plus proches des animaux marins. C’est simple, on voyait tous les soirs un bal de tortues géantes ou de raies “eagle” depuis notre balcon. Magnifiques souvenirs !! 🙂

malaisie-iles-sipadan-mabul-hotel-resort-4-raie-eagle-aigle

4. Quel endroit avez-vous le moins aimé et pourquoi ?

Deniz : Un des buts de notre trip était de voir de près la faune locale et notamment les orangs-outans. On est donc allé à Sepilok, près de Sandakan, pour visiter la réserve d’orang-outans (Sepilok Orangutan Rehabilitation Centre). L’entrée n’est que de 5-10 euros par personne mais nos premières impressions n’ont pas été très positives. Bon, on avait quand même l’impression que pour les animaux, la réserve respectait leurs besoins et mettait à leur disposition le nécessaire.

malaisie-foret-orang-outansMais du côté du visiteur, il y avait vraiment trop de monde pour pouvoir bien profiter de la visite et les orang-outans se trouvaient finalement assez loin de nos positions. On était certes plus proche d’eux pendant qu’ils mangeaient mais avec 50 touristes devant vous, ça ne change finalement pas grand chose. On avait des impressions de zoo au final et on a donc été assez déçus de la visite de cette réserve.

Sonia : Si c’était à refaire, on ferait plutôt un trek à Bukit Lawang en Indonésie où on est immergé dans la nature et où on peut voir les orang-outans dans leur habitat naturel. Il y a également des nuits à la belle étoile de prévu du coup je pense que ça ferait plus authentique comme aventure.

5. Quel a été votre hôtel préféré ?

Sonia : On en a déjà parlé mais un de nos hôtels préférés était le Mabul Water Resort. On a eu de la chance d’avoir un salon avec des vitres en guise de sol. On voyait donc même la mer de l’intérieur du bungalow. Il y a même de l’éclairage ce qui nous permettait de voir les poissons qui passaient la nuit. Il y avait notamment un poisson trompette qui venait nous voir tous les soirs. 😀

Le personnel était également très accueillant et chaleureux ce qui est toujours très important lors d’un séjour.

malaisie-iles-sipadan-mabul-hotel-resort-3Deniz : Petite remarque, on a annoncé un prix de 1000e pour 4 nuits mais il faut préciser qu’on a pris la meilleure chambre de l’hôtel histoire de se faire plaisir. Il doit y avoir d’autres chambres sur pilotis à des prix plus abordables et c’est encore moins chers pour les chambres sur l’île de Mabul. Faites vos recherches ici.

Malaisie-iles-Sipadan-Mabul-Hotel-ResortSonia : Notre deuxième coup de coeur côté hôtel c’est le Marriott à Kuala Lumpur. On précise, pour ne pas se la jouer flambeurs, qu’on a eu un tarif préférentiel grâce à une amie. La nuit pour 2 nous a finalement couté que 80 euros.

Deniz : On a pris cette hôtel pour la dernière nuit pour pouvoir récupérer et se relaxer avant de prendre 14h d’avion pour rentrer à Paris. Et on a pas regretté. 🙂 On a également pu avoir du wifi de bonne qualité car ce n’était pas vraiment le cas dans les autres hôtels de notre trip.

6. Quel budget aviez-vous prévu et combien avez-vous dépensé au final ?

Sonia : On est en fait parti avec un gros budget dans l’optique de se faire plaisir avec plusieurs hôtels de luxe au programme. On est donc pas très bien placé pour vous conseiller sur comment réduire votre budget voyage. Mais on a rencontré beaucoup de voyageurs plus routards et ils se sont a priori bien débrouillés pour voyager à prix réduit.

Je pense qu’à certains endroits, c’est quand même plus difficile de faire des économies. Je pense ici aux îles Sipadan par exemple où tous les hôtels étaient assez chers. Si vous voulez vraiment y aller, dormez au port de Semporna et allez-y pendant la journée par exemple.

Deniz : Pour résumer, on avait prévu entre 1500 – 2000 euros par personne et on a finalement dépensé 2000 euros par personne. Dans ces 2000 euros, on a déjà 700 euros pour le billet A/R Paris – Kuala Lumpur (achat 6 mois avant départ). Par contre, on s’est pris un peu tard (2 semaines avant départ) pour finaliser notre itinéraire et réserver nos hôtels. C’est ce qui nous a couté le plus cher d’ailleurs avec un budget de 1000e par personne environ. Le prix des vols internes était assez bon marché avec Air Asia. On en a pris 5 en tout pour 250 euros par personnes.

La nourriture est vraiment abordable, on peut bien manger pour 2-3 euros mais c’est l’alcool qui est un peu cher. Il faut compter 5 à 6 euros la pinte par exemple.

7. Avez-vous des conseils pour réduire le budget du voyage ?

Sonia : N’hésitez pas à négocier tous vos achats, c’est dans la culture du pays de discuter les prix du coup ne soyez pas timides et jouez le jeu.

Pour les vols, on a entendu parler d’un billet multi-destinations avec Air Asia qui vous permet de faire 5 vols maximum pendant un mois pour 150 euros. On aurait donc fait pas mal d’économie en utilisant ce billet pour nos vols internes. Plus d’infos ici.

Deniz : N’hésitez pas à partager les taxis avec d’autres touristes pour réduire les frais de transport. Sinon, pas trop d’arnaque côté taxi car dans les gares ou les aéroports, on trouve des stands où acheter des tickets pour taxis en fonction de votre destination. Les prix sont donc fixés à l’avance. Par contre, si vous prenez un taxi hors gare ou aéroport, n’hésitez pas à négocier.

Sinon pour le logement, c’est du bon sens mais réserver à l’avance au maximum pour avoir les meilleurs prix. C’est ce qui nous a coûté le plus cher finalement.

8. Avez-vous des conseils pratiques qui faciliteraient un voyage en Malaisie ?

Deniz : Si vous voulez manger local, faites attention car vu le nombre de touristes Chinois en Malaisie, beaucoup de restaurants vendent de la cuisine Chinoise et non Malaisienne. Essayez de vous renseignez ou bien demander au restaurant ce qu’ils servent histoire d’éviter de manger Chinois en Malaisie. 🙂

Pour le wifi, ne comptait pas trop sur la connexion des hôtels, surtout si vous partez sur des îles un peu éloignées. Achetez plutôt une puce téléphonique malaisienne avec internet et servez-vous en en tant que hotspot.

Sonia : N’oubliez pas de prendre des bombes contre les moustiques car les bracelets ne suffisent pas. Côté prises électriques, c’est des prises anglaises qu’il y a en Malaisie du coup n’oubliez pas de prendre des adaptateurs.

Pour changer de l’argent, prenez votre liquide et changez le dans le centre de Kuala Lumpur au lieu de le faire en France ou à l’aéroport de Kuala. Le taux sera le plus souvent meilleur et vous pouvez même le négocier avec le bureau de change. Proposez d’arrondir les sommes, ça passe mieux que de négocier le taux en lui même.

Plus de conseils sur comment réduire son budget voyage dans cet article.

9. Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

Sonia et Deniz : Oui, beaucoup même. 😀

Sonia : Sur les îles Perhentian, on avait l’habitude de voir tous les jours des petits varans. Jusque là pas de soucis, c’était plutôt mignon. Jusqu’au jour où on croise un varan de plus de 2 mètres passer à une vitesse folle devant nous dans le jardin de l’hôtel.

La taille de l’animal était bien sur impressionnante mais la vitesse avec laquelle il se déplaçait était juste incroyable. On a pas fait les malins  honnêtement, ça nous avez un peu glacé le sang de le voir défiler si près de nous.

Deniz : Alors on précise que les varans sont considérés comme des réincarnations de morts et sont donc très respectés et protégés. Ils ne sont généralement pas agressifs mais bon on ne sait jamais. On peut toujours faire un geste brusque qu’il interpréterait comme une attaque et pourrait ainsi riposter.

Sinon, je confirme qu’il était vraiment rapide pour un animal de sa taille et pour cause, il était en train de chasser un écureuil. 😀 Oui, on est bien dans la jungle.. (rires)

Malaisie-Foret-Jungle_Sonia : Bon pour la petite histoire, l’attaque a échoué et l’écureuil a survécu. 🙂

10. Conseillerez-vous la Malaisie pour un voyage en couple ou en solo ?

Sonia : Honnêtement, on y est allé en couple et c’est vrai qu’il y a des endroits vraiment paradisiaques, propices à des moments romantiques. <3 Mais j’imagine qu’un voyageur solo pourrait y trouver son compte également. Il y a plein d’aventures à vivre en Malaisie et pour le mot de la fin je vous conseille vraiment d’y aller, vous ne le regretterez pas. 😉

malaisie-couple-chandelles** Fin de l’interview **

Un grand merci à Sonia et Deniz pour leurs réponses et leurs conseils. Je pense qu’ils sont unanimes pour dire que le voyage a été réussi et qu’ils recommandent vivement d’aller en Malaisie.

Si vous avez d’autres questions pour eux, n’hésitez pas à les poster dans les commentaires. Et si cet article vous a été utile, partager le sans modération avec vos proches. 🙂

Pour plus d’articles et de photos, je vous rappelle que vous pouvez suivre Asian Wanderlust sur les réseaux sociaux via les liens suivants : Page FacebookGroupe FacebookInstagram et Twitter.

À très vite pour de nouvelles aventures.

MF

Leave a Comment